Qui sommes nous ?

La Compagnie Izidoria

depuis 2005
Compagnie dédiée aux arts du Récit et au théâtre musical





Dans la forme et le contenu, par les rencontres et les partenariats de scène ou de production, les expériences, les projets et les désirs qui nous animent, nous avons en commun de se qui se passe actuellement; formulées ou non, les tendances et les aspirations qui traversent et émanent de notre civilisation finissante nourrissent le geste, le son et la couleur de notre jeu.


C'est un jeu qui comporte des cris, des déambulations et des silences, des formes froissées et des grincements, des heurts et aussi des rêves déposés doucement comme un voile sur un sol poussiéreux.

Nous avons en commun de pister avec le corps les traces et de manières et de rituels, de faire du contemporain sacré, de relooker les mythes anciens, de réveiller, de questionner les êtres et les choses sur ce qui advient de nous instant après instant.

Nous avons en commun le sentiment très net et très jubilatoire que les règles, les codes et fortifications mis en place jour après jour ne feront jamais long feu.



Myriam Pellicane

Conception, récit.

Les mythes sont des cartographies, ils sont fait pour jouer dans le noir : quand je raconte, je vois des fils lumineux, des miroirs en feu, j'entends des grelots, je croise les génies du scandale et de la foudre, tout dépend de l'endroit où je me trouve.

Les mythes voyagent et se transmettent oralement depuis que les communautés humaines existent, leurs destins est d'évoluer sans cesse.
Pour leur redonner vie, il faut retrouver la vibration des sons qui les habitent, les réhabiliter au coeur de la pop culture actuelle, réinventer la geste de rites anciens, parler depuis la source, à nu, voir s'ils sont toujours capables de nous étonner.

Les mythes nous rappellent que nous sommes tous des enfants de la légende. Ce sont des outils de finesse et de communication pour celui qui raconte.

Raconter des histoires c'est une façon de partager un langage secret, c'est en racontant qu'on voit des visages sur les gouttes de pluie ou des tournesols à la place de la tête des gens, tout dépends du moment et de l'endroit où on raconte.

Les histoires agissent sur la vie intérieure, elles parlent du monde.



Myriam Pellicane est conteuse depuis 2000, directrice artistique de la compagnie Izidoria depuis 2005, une compagnie lyonnaise dédiée aux arts du récit et au théâtre musical.

 Pour la compagnie Izidoria, le travail de recherche est aussi important  que la représentation, elle rassemble des artistes de toutes disciplines, des aventuriers.



"Petite, elle est algérienne. Son terrain de jeu favori : les maisons bombardées, les ports engloutis, les cimetières, le far-west du Hoggar, les Fantazias.
Ses partenaires : une armée de gosses et toutes les bêtes sauvages.
Adolescente, elle devient française. Son terrain de jeu favori : la ville, les lieux interdits, les Sex Pistols, la boxe thaï, la scène. Ses partenaires : une bande de punks, quelques singuliers, des aristos, des goths, des magiciens de tous poils, des exclus.
Goulue d'anthropologie sorcière et de mythes, performeuse de la parole, elle assemble dans son jeu, danse et geste vocal, dinguerie et maitrise pour revisiter les récits ancestraux. 
Kung-fu , mangas, musiques trad, improvisées, rock'n'roll, poésie, autant de manière de se décaler et de guetter le frisson.
Myriam Pellicane est conteuse pour son goût immoderé de la rencontre, elle aime aller au fond, dans les récits interdits, dépecer les histoires mémorables pour leur donner un nouveau souffle, une nouvelle énergie.
Myriam Pellicane raconte pour tous les publics audacieux, elle surprends par la grande singularité de sa personnalité et son univers."


Je travaille depuis plusieurs années avec Mireille Antoine et Vicente Fuentes sur l'exploration de la voix organique et de la langue. ( tous deux issus du Roy Hart).
Formé aux arts du récit par Michel Hindenoch à mes début, j'ai poursuivi une recherche pendant plus de dix ans avec Didier Kowarsky qui a fait la direction artistique de mes spectacles.

Parcours des spectacles de Myriam Pellicane pour la Cie Izidoria:

2002 : LA REINE DES NEIGES le conte de H.C. Andersen revisité pour les collèges et lycées, projet par le Centre lyonnais des conduites à risques et préventions toxicomanies.

2003 : VENT d'OUEST - solo contes facétieux - Création pour le catalogue du département du Rhône.

2005 : JAVEL et CARTON - Contes et guitare électrique avec Daniel Mariotte. Région Rhône Alpes - Arts du Récit en Isère.

2006  : MONSTRES récits et musique avec Abaye, Abakar, Adam, l'Enfant noir

2007 : LES PETSEURS (les 7peurs) récit initiatique avec Laurent Grappe, électro-acousmate.

2008 : Les Héros, La Légende des Nartes, mythologie barbare avec Eric Delbouys et Olivier Bost musiciens. Création Région Rhône Alpes- DRAC rhône-Alpes.


2009 : MONSTRES (les autres) récits et Tambours avec Eric Delbouys; et KRONIK création Fiacre internationale avec le conteur québecois Michel Faubert.

2010 : Les KILOS du MOINEAU et MARCHE à L'ENVERS! récital de contes tout terrain
La DERNIERE CHAMBRE, duo avec et de Loutre Barbier.

2011 : Hyène : histoires surréalistes; création Région Rhône Alpes.

2012 : SMILE Mythe urbain, manga live avec Florent Le Men, Sébasien Finck, Damien Grange.
Création DRAC Bourgogne, DRAC Rhône Alpes, Région Rhône Alpes, Fondation de France.

2014 : Réveillés (cortège d'histoires qui tuent) avec Jeanne Ferron, Jean-Claude Bray et conteurs ou musiciens invités. et LA STE AFFLICTION (poésie fantôme) avec Sébastien Finck, récit et musique.






Yôko Higashi alias Hama Yoko


danseuse, chorégraphe, compositrice et musicienne japonnaise.


Yôko Higashi est une artiste complète : danseuse Butö, chorégraphe, compositrice, chanteuse et musicienne.
Elle débute sur scène à Tkyo, puis à Lyon après avoir expérimenté différentes expressions corporelles et musicales : musique classique, théâtre Nô, théâtre contemporain, danse butô ..
En 2003, elle débute un travail de recherche en tant que chorégraphe-danseuse en collaboration ave divers musiciens comme Lionel Marchetti, Keith Rowe, Tomas Korber, Richard Jean et Jérôme Noetinger ( trio avec Lionel Marchetti en 2010)
Depuis 2006, elle travaille à un projet musical solo, intitulé "Hama Yôko" électro-pop influencé par la musique concrète.
Depuis 2009 ses compositions sont diffusées régulièrement sur France Musique.


Yôko Higashi en 5 dates :
2007 : une de ses compositions, "FURIES" choisie dans la compilation du magazine anglais : The WIRE.
2008 : sa composition "OKURA" a obtnu une mention spéciale au concours international de musique acousmatique "Métamorphose 2008" en Belgique.

2011 : son spectacle "Sôma" programmé à la maison de la culture  du Japon à Paris.
2012 : elle joue dans le cadre du Festival Présences électroniques de l'INA- GRM de Lyon
2013 : elle fait partie de la création "Gunkanjima : action musicale et spectaculaire regoupant des musicien(nes) sous la direction de Gilles Laval.


Au théâtre Yôko Higashi est avec Jean Paul Delore du Lézard Dramatique pour plusieurs de ses créations, "Sans doute" est la denière création pour le TNP en 2014, "Trois contes d'Afrique" dont voici un extrait d'article de presse : 
"Son rôle ne se limite pas aux bruitages, musiques et sons, mais elle interprète ici ou là un personnage venu de la forêt pour une incursion magique dans tous les sens du terme. Ainsi elle contrefait, avec infiniment de drôlerie et de souplesse, un fétiche animé qui ressemble à s'y méprendre à un petit robot venu de StarWars. 
Parler d'ailleurs de limites pour les bruitages est en soi réducteur tant elle peuple les contes de cris d'animaux sauvages, de croassements de crapauds, de craquements du vent et d'arbres, de frottements d'herbes du glissement de l'eau du serpent : grâce à sa maitrise des instruments électroniques dont elle joue en direct, elle fait naître et vivre, évoque et convoque sous nos yeux la terre d'Afrique qui devient personnage, fantôme et génie, un monde tropical à la fois tellurique et liquide..."







Mireille Antoine

Direction Artistique

Comédienne, marionnetiste, metteur en scène.

Formations et empreintes marquantes : 
Roy Hart Théâtre : Vicente Fuentes
Théâtre du Mouvement : Claire Heggen, Paris.
Chant Tzigane : Ida Kelarova
Chant Populaire : Giovanna Marini

Mireille Antoine poursuit avec la voix parlée et la voix chantée, la recherche vocale débutée au Roy Hart Théâtre en 1978.
Son travail s'appuie principalement sur le réveil de la mémoire sensible et l'exploration des possibilités vocales au service du jeu de l'acteur.
L'histoire est une "mise en partition", la pensée est "chair", le sens naît de la matière sonore, de la vibration, de l'énergie des mots et de l'engagement personnel de ce qui est en cours.






 Damien Grange

Damien Grange né sous le signe du bélier en 1978 est artiste musiciien, performeur, éclairagiste, sonorisateur et organisateur d'évènements culturels depuis 1996.
Damien développe et forge un travail atypique pour le spectacle vivant mettant en lien l'auditeur, le spectateur, le son, la lumière et les corps se donnant à voir et à être entendu et compris dans un espace donné où écriture, parole, performance ne font qu'un pour l'objet artistique donné.

Damien a rejoint la Compagnie Izidoria en 2007 en tant que sonorisateur, éclairagiste et musicien/acteur dans les spectacles : Les Héros, les Petseurs, Hyène, SMILE, la Ste Affliction (poésie fantôme) et pour le projet de BJEDUG le fils sans nom.

Damien a voyagé dans le monde ( Japon, Etats-Unis, Vietnam, Europe) professionnellement avec les formations musicales : Rature, Chewbacca, 300mA, Cie Jeanne Simone, ARFI et Cie Izidoria...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire